Minimal a résumé en 2 phrases mon point de vue sur les produits Apple par rapport à la concurrence:

Then you have the OS’s that run on a PC. They have to support so many different pieces of hardware that no wonder they are bad and unstable. I mean, Linux is great, BSD is great, don’t get me wrong, but because they have to support so much crappy hardware with a zillion combinations that at the end the OS runs scared.

Then you have Apple computers. While Apple hardware is not perfect, it is good quality hardware; add to that the fact the OS is tightly integrated and tailored to that hardware and that hardware ONLY and you have a very stable platform.

Au delà du coté trollesque du sujet, c’est pourtant ce que je m’applique à expliquer à tous ceux qui me posent la fameuse question « Pourquoi Apple ? »: lorsqu’un OS est conçu pour un environnement hardware connu et maitrisé plutôt que de tenter d’être compatible avec des milliers de configurations différentes, il ne peut qu’être beaucoup plus stable et efficace. C’est vrai pour les Macs et leur OS X, mais ça l’est tout autant pour les iPhone/iPod/iPad et leur iOS. D’ailleurs, cette règle n’est pas seulement propre à la firme de Cupertino. Selon moi, Microsoft n’a jamais été aussi bon qu’en proposant la Xbox, par exemple, dont il contrôle le hard comme le soft. Certes, ça ne fonctionne pas à tous les coups (voir le Zune), mais c’est un autre problème là.

Le sujet  »intégré VS fragmenté » a d’ailleurs été évoqué recemment par Steve Jobs dans son speech lors de l’annonce des resultats Apple pour Q4. Il y expliquait justement que c’était la nuance avec ce que Google voit comme un « système fermé », par rapport à Android qui lui serait « ouvert ».

Android is very fragmented. Many Android OEMs, including the two largest, HTC and Motorola, install proprietary user interfaces to differentiate themselves from the commodity Android experience. The user’s left to figure it all out. Compare this with iPhone, where every handset works the same.

[...]

In reality, we think the open versus closed argument is just a smokescreen to try and hide the real issue, which is, “What’s best for the customer – fragmented versus integrated?” We think Android is very, very fragmented, and becoming more fragmented by the day. And as you know, Apple strives for the integrated model so that the user isn’t forced to be the systems integrator. We see tremendous value at having Apple, rather than our users, be the systems integrator. We think this a huge strength of our approach compared to Google’s: when selling the users who want their devices to just work, we believe that integrated will trump fragmented every time.

Je suis totalement d’accord avec cette vision des choses qui pointe le principal défaut des systèmes sous Android: de multiples produits matériels mais un seul OS… On retrouve donc la même problématique que dans le monde des PCs évoqué plus haut et on ne garanti donc pas la même « expérience » à tous les utilisateurs. Bien d’autres choses me dérangent dans Android, malgré le fait que ce soit probablement la meilleure alternative à iOS aujourd’hui, mais ça, c’est une autre histoire…

#apple — #  #  #  #  #  #  #

3 commentaires

DreaMs dit :

C’est un peu étroit comme façon de faire les choses. Bien évidemment c’est plus simple de maîtriser le hard et le soft. Mais cela ne propose à l’utilisateur qu’une seule façon de voir les choses ! Un utilisateur veux un iPhone avec un clavier, plus petit, moins cher ? ah bah non ça n’existe pas chez Apple on propose une expérience unique depuis le hard jusqu’au soft en passant par la façon d’écouter de la musique jusqu’au choix des applications savamment filtrer par Apple.
Clairement les produits Apple sont de bons produits mais être enfermé dans la façon de penser et de faire d’Apple non merci.

Fabien dit :

Si le fait d’être « enfermé » me garanti une expérience utilisateur irréprochable, associé à une protection de mes données personnelles en interdisant tout malware et sans pollution de mon système avec des crapwares, c’est une maigre concession que je suis pret à faire.

[...] delà de mon article, il y a quelques jours, dans lequel j’abordais un des inconvénients d’Android par [...]

Ajouter un commentaire

Return button