2 avril 2008

Le mot de passe idéal

Le site Password Meter propose de vérifier la force de protection d’un mot de passe, en lui attribuant une note sur 100 en fonction de différents critères assez pertinents, à mon avis. En effet, au delà des recommandations de base les plus évidentes (au moins 8 caractères de long, présence de lettres en minuscule ET majuscule, ainsi que de chiffres et de symboles), la note s’appuie sur des critères plus avancés permettant d’attribuer des points positifs ou négatifs à votre mot de passe, comme par exemple:

  • des chiffres ou des symboles au milieu plutôt qu’au début ou à la fin (positif),
  • un nombre de caractères important (positif),
  • des lettres minuscules consécutives (négatif),
  • des chiffres consécutifs et/ou séquentiels (négatif),
  • etc…

Partant de ces principes et après de longues heures de délibération avec moi-même, je vous ai généré le mot de passe idéal, vous mettant une bonne fois pour toute à l’abri des attaques des vilains hackers. Servez-vous, c’est cadeau et n’hésitez pas à laisser un commentaire si ce mot de passe vous est utile (merci de préciser sur quel service web pour faciliter la tache des pirates, dont le hobbie déjà assez difficile comme ça).

h4′Y8uX\k

Ci-dessus: le mot de passe idéal

Alors oui, bien sûr, je plaisante, mais ça n’empêche que ce type de mot de passe est évidemment bien plus efficace que toto1 (que celui qui n’a jamais utilisé toto1, ou équivalent, comme password, me jette la première pierre). Mais ça présente aussi un certain inconvénient: comment le mémoriser ? (je rappelle qu’il est inutile stupide d’avoir un SUPER mot de passe comme celui-indiqué ci-dessus et de l’inscrire sur un Post-it™ collé sur le coté de votre écran pour ne pas l’oublier).

Alors, dans un élan de générosité absolu, je vous donne mon truc à moi pour avoir des mots de passe suffisamment complexes pour vous assurer une bonne protection tout en étant très facilement mémorisables. Ma technique ? Les répliques de films. Hein ? me répondrez-vous… Choisissez une réplique de film et ne prenez que les initiales de chaque mots, ajoutez à ça la ponctuation et un peu de leet speak et vous obtenez des mots de passe tout à fait mémorisable puisqu’il suffit de se souvenir de la réplique du film.

Mais, prenons un exemple pour être plus clair: la célèbre réplique de Star Wars « Luke, I’m your father. » donne le mot de passe L,1′myf. qui obtient un très correct 90% sur Password Meter.

J’espère que ce petit truc pourra vous être utile pour avoir de meilleurs passwords, mais quoi qu’il en soit, n’oubliez pas la règle qui veut qu’en matière de mot de passe (comme dans d’autres domaines parait-il): plus c’est long, plus c’est bon.

Et vous, votre technique pour les mots de passe ?

Un commentaire

Blythe dit :

Ah le leet speak le responsable info de mon boulot l’utilise aussi !
Moi j’en ai plusieurs dont je me souviens bien, le truc c’est qu’il faut que je me souvienne duquel j’utilise où…
J’utilise des mélanges de noms, prénoms, initiales, pseudos, titres et persos de films avec des chiffres qui sont des années ou des adresses, le tout assez parlant personnellement pour que je les retrouve évidemment, voili voilou…

Ajouter un commentaire

Return button