En Janvier 2011, j’écrivais à propos du mauvais choix de Google de ne plus supporter H.264 dans son navigateur Chrome:

Pour les producteurs de contenu vidéo (Youtube of course, mais aussi Vimeo, Netflix, et les centaines d’autres…), c’est un peu plus compliqué:

  • ceux qui se soucient suffisamment du bien être de leurs utilisateurs sous Firefox, Opera et désormais Chrome pour ne pas les obliger à basculer sous Flash pour lire les vidéos H.264 non-supportées, mais sans se fermer à tous les autres qui ne supportent que ce format (iOS et autres OS mobile, Safari, IE9…) devront encoder toutes leurs vidéos dans au moins 2 formats (WebM ou Ogg/Theora ET H.264)
  • les intégristes qui ne publieront qu’en WebM ou Ogg/Theora pour des raisons d’ouverture (mais moins regardant sur le fait que Flash ne le soit pas du tout, lui, ouvert)
  • tous les autres, qui pour tout un tas de raisons (temps, puissance de calcul & espace de stockage nécessaire, entre autres…) continueront d’encoder dans le seul et unique standard qui leur permet de toucher tous les utilisateurs à moindre coût et avec le meilleur résultat: H.264.

Devinez un peu laquelle des 3 possibilités risque de l’emporter…

Et bien, je ne m’étais pas planté, c’est bien la 3ème possibilité qui l’emporte, comme le démontre cette étude de MeFeedia basée sur l’analyse d’environ 50 millions de vidéos depuis plus de 33000 sources différentes, parmis lesquelles on retrouve évidemment Youtube, Vimeo, Hulu, CBS, ABC, Dailymotion, etc…

En l’espace de 2 ans, sur l’ensemble des vidéos HTML5 étudiées, nous sommes donc passé d’un petit 10% à 80% de vidéos encodées en H.264, soit 4 sur 5. C’est juste énorme. Et le truc le plus frappant, c’est le véritable bond depuis mai 2010 qui correspond à… l’arrivée de l’iPad sur le marché.

L’étude de MeFeedia nous apprend d’autres choses amusantes:

  • WebM – vous savez le format maison que tend à favoriser Google désormais et supporté également par Firefox et Opéra – ne représente que 2% des vidéos recensées.
  • Ogg/Theora – supporté lui aussi par Firefox, Google Chrome et Opera – n’a quant à lui pas grossi de façon significative.

H.264 domine donc très largement et n’en finit plus de s’étendre pour notre bien à tous. Au delà de l’iPad, de très nombreux autres devices mobiles bénéficient aujourd’hui nativement de l’accélération hardware proposée par le format H.264. Il ne semble pas qu’un autre codec vidéo soit en mesure aujourd’hui de lui faire de l’ombre.

#web — #  #  #  #  #  #  #

Un commentaire

[...] les faibles résultats du codec WebM propulsé par Google et le succès écrasant du H.264, dont je parlais ici, Mozilla envisagerait donc de supporter prochainement le H.264 sur les machines dont l’OS le [...]

Ajouter un commentaire

Return button