Légèrement agacé par les nouvelles règles de confidentialité unifiées de Google ainsi que par leur Search, plus Your World1, j’ai commencé à utiliser DuckDuckGo depuis quelques jours en lieu et place de Google Search2.

Certes pas encore tout à fait aussi pertinent et rapide que le leader, DuckDuckGo n’en demeurre pas moins efficace et présente de sérieux avantages, parmis lesquels je citerais:

  • Les !Bang search, qui permettent d’utiliser le moteur de recherche d’un site bien précis, depuis DDG. Par exemple, pour chercher le hashtag #whyihatefacebook (hé hé) sur Twitter, je tape !tw #whyihatefacebook sur DDG et boom!
  • Les Zero-click boxes, qui affichent les infos les plus pertinentes sur le terme recherché dans une box sous le champs de recherche, évitant parfois d’avoir à aller chercher plus loin (d’où le Zero-click). Par exemple, si tu cherches france, tu obtiens ça:
  • Les règles de confidentialité particulièrement claires:

    DuckDuckGo does not collect or share personal information. That is our privacy policy in a nutshell.

  • La possibilité de personnaliser le moteur de recherche, autant dans le rendu que dans certains aspects de confidentialité, d’UI, etc…
  • La pub réduite et peu intrusive dans les résultats (cf. capture ci-dessus)
  • La navigation au clavier via des raccourcis très pratiques: k ou j pour monter ou descendre, / pour retourner au champs de recherche, v pour ouvrir le résultat sélectionné dans un nouvel onglet, etc…

Malgré tout ça, le plus compliqué pour moi dans ce passage de Google Search à DDG, c’était l’habitude. L’habitude d’utiliser la barre de recherche de mon navigateur (Safari), dont le moteur par défaut était Google. Le moyen le plus simple de corriger ce problème est donc d’utiliser l’extension Omnibar pour Safari et de configurer DDG comme moteur de recherche par défaut3. La procédure est très simple et bien détaillée ici. Désormais, lorsque je saisi une recherche dans ma barre d’adresse, c’est CanardCanardVasY qui répond.

Du coup, le combo !Bang search de DDG + Omnibar Safari est définitivement une killer feature. Quelques exemples: une recherche amazon.fr? Je tape !amfr ipad dans l’Omnibar. Une recherche wikipedia.fr? !wfr paris. Un doute sur la définition d’un mot? !wiktfr mot. Une recherche dans le Codex WordPress? !wp time. Une conversion sur WolframAlpha? !wa 2 liters in gallons. Et c’est pratiquement sans fin, la liste des !Bang search étant déjà presque exhaustive, mais il est possible de demander à DDG d’en ajouter ici.

J’insiste un peu, mais ces !Bang search, c’est typiquement le genre de truc que Google ne peut pas faire, parce que ça va à l’encontre de son business: les résultats doivent s’afficher sur le site de Google pour imposer les pubs qui vont avec (et satisfaire ainsi les annonceurs — ceux qui payent — au lieu des utilisateurs).

Je ne sais pas si d’ici quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, Google Search ne va pas me manquer et peut-être délaisserai-je DDG. Mais en attendant, ça fait beaucoup de bien de voir que des moteurs de recherches alternatifs innovent, proposent des fonctionnalités et des outils différents et respectent avant toute autre chose la vie privée de leurs utilisateurs. Rien que pour ça, j’ai vraiment envie de donner toutes ses chances à DuckDuckGo (et apparemment, je ne suis pas le seul).


  1. Si toi aussi, Search, plus Your World t’agace, il existe une belle extension Focus on the User for Safari pour corriger ce problème (voir la vidéo explicative qui est très claire). ↩
  2. Je tiens juste à préciser que je n’en suis pas encore à me débarasser totalement de tous les services Google (gmail, reader, analytics…) que j’utilise, mais j’y réfléchis sérieusement et envisage déjà quelques alternatives sur lesquelles je reviendrai dans de prochains articles. ↩
  3. Sans Omnibar, avouons-le, c’est assez galère d’ajouter un moteur de recherche. Il faut soit faire des modifs hasardeuses dans le binaire de Safari, soit passer par des extensions assez intrusives selon moi. ↩
#web — #  #  #

24 commentaires

Thibaud dit :

!tw !wiktf !wfr !wa

wtf!

Donc pour rechercher sur un site que je sais disposer d’un moteur, je vais sur la liste des !Bang search pour voir si le wtf-acronyme y est puis je fais ma recherche !! Autant aller directement sur le site, non?
Et si le moteur de recherche du site est pourri => tes résultats sont pourris!? Un bon exemple: twitter. Je trouve qu’il est très difficile de retrouver ses propres tweets via leur moteur (~ leur moteur de recherche full-text est naze).

Par contre une recherche Google « site:twitter.com @faaabulous @thibaudvibes smartphone » ;-) et hop, ça y est.

Bref, j’ai du mal à voir les !Bang search comment un avantage sur Google. Peut-être faudrait-il que tu développes.

Fabien dit :

Pour les sites que tu connais, le !Bang search, tu l’apprends assez vite (et il est plutôt évident, généralement: !tw pour Twitter, !w pour Wikipédia, !wfr pour la version fr, etc…). Et il existe même plusieurs variantes pour un même site: !tw ou !twitter fonctionnent tous les 2. Pas besoin d’aller vérifier la liste.

Si le moteur d’un site est moisi (comme Twitter), n’utilise pas le !Bang correspondant. Ça ne veut pas dire que la recherche traditionnelle (keyword site:domaine.com) comme tu la fais sur Google ne fonctionne pas sur DDG, c’est tout pareil.
Le !Bang, je le vois comme un raccourci clavier… Par exemple, quand je veux chercher quelque chose sur Wikipédia, je tape habituellement le mot dans Google et je cherche le résultat Wikipédia dans la liste de liens retournés. C’est rapide, mais premierement je ne suis pas sûr d’avoir un lien vers Wikipédia dans les tous premiers résultats et ça nécessite un click supplémentaire pour atteindre la page. Avec « !w mot » je tombe direct sur Wikipédia dans l’article qui m’intéresse.

Thibaud dit :

D’accord je vois mieux l’intérêt.

Moi j’ai Wikipedia dans ma toolbar mais il est vrai que c’est pas le moteur de recherche par défaut (Google) donc une !Bang search m’économise le clic pour changer le moteur…

Jerome dit :

Bonjour Messieurs

@ Thibaud : tiens tiens, comme on se retrouve… :-)

@ Fabien : le Guetta des serveurs ET le Vasco de Gama de la Toile !

Merci donc pour cette découverte. Je trouve ce Duckduckgo très bien foutu, et j’aime beaucoup leur état d’esprit général, d’après ce que je lis sur leur page Dont trackpad us, ou Dont bubble us (très instructives par ailleurs…).

MAIS tu oublies un truc top super important et cool : y’a une app iPad !!
:-)

Fabien dit :

@Jérôme: exact, il y a une appli iPad/iPhone universelle, en attendant qu’Apple ajoute DuckDuckGo dans la liste des moteurs supportés dans Safari Mobile.

Concernant l’esprit de DDG sur la confidentialité, c’est un point très important, il n’était pas question de remplacer la peste par le choléra. ;)

Thibaud dit :

@Fabien
Tu ne crois pas au « social search » ?
Sur Google (et comme j’ai un compte Google+) je vois dans les résultats de recherche les +1 des gens qui sont dans mes cercles. C’est une sorte de « caution » sur le contenu qu’il y a derrière le lien.

Avec DDG il n’y aura jamais cela du fait de leur politique de confidentialité (à aucun moment nous ne sommes identifiés)

Est-ce que Google avec sa fonction de « social search » (http://www.youtube.com/watch?v=aYf5iSA6t6g) n’est pas celui qui va amener à « rechercher differemment »?
Google a t-il oublié son motto « Don’t be evil! » parce qu’il s’insinue trop loin dans notre vie privée, selon toi?

Fabien dit :

@Thibaud: Ce n’est pas que je n’y crois pas, au « social search », c’est que je n’en veux pas. Ce que j’attends d’un moteur de recherche, c’est tout l’inverse du social search. Je trouve même ça très dangereux le social search: ça veut dire que l’information qui m’est présentée n’est plus la même que tout le monde: on me présente en priorité (ou on m’oriente vers) des résultats qui ont probablement moins de pertinence juste parce que des « membres de mes cercles » sous Google+ les ont « liké ».
Mais ces gens là, ceux que je suis sur G+ (qui peuvent être des amis ou de la famille comme de parfaits inconnus), en quoi sont-ils qualifié pour influer sur MES résultats?
Et si je fais suffisamment confiance à mon réseau sur un sujet spécifique, je pose la question directement à ce réseau, je ne passe pas par un moteur de recherche: par exemple, je pose parfois des questions à mes followers sur Twitter, parce que dans ce cas c’est leur avis qui m’intéresse et pas un avis « générique » issu de Google Search (ex: quelle est LA série TV qu’il faut voir en ce moment?).

Pire encore, Google va favoriser dans les résultats ses propres « services » par rapport à d’autres. Des articles G+ seront toujours devant un tweet ou un post Facebook, même s’ils sont moins pertinents. La fonction « social search » de Google, ce n’est pas « rechercher différemment », j’ai peur que ça revienne plutôt à fausser les résultats pour favoriser son business.

Jerome dit :

Je partage, Fabien, tout à fait ta position vis à vis du social search. Nous enavions parlé, je crois, à l’issue de la journée nationale du marketing, à laquelle j’avais assisté, où un mec de Bing était venu nous montré la fonctionnalité sur leur moteur.
Et puis c’est effrayant cette manie qu’ont tous les sites maintenant de vouloir nous relier, et donc nous suivre, où qu’on aille.
Ce que j’ai aimé avec la page Dont track us de DDG, c’est que nous seulement ils clament haut et fort qu’ils ne gardent rien, mais ils explicitent ce que ceux qui enregistrent nos données peuvent en faire. Très didactique et édifiant.

Thibaud dit :

@Fabien
« y croire / en vouloir » c’était le sens de ma question…

C’est marrant, moi je suis à l’opposé. Sur les sites de e-commerce, on a le social commerce avec les produits « recommandé » par tes « amis ». Personnellement, je crois au contenu recommandé car ça calque réellement ce qui se passe dans la vraie vie:
Tu demandes une information à un inconnu … et là un pote débarque et il te répond aussi mais il donne une rep différente de l’inconnu. Tu te réfères à qui finalement?

Par ailleurs, tu parles de pertinence, mais la pertinence est très relative… La majorité des recherches sur Internet ne concerne pas de la recherche d’information pure à mon avis. On recherche du contenu plus que de l’info. Le social search augmente la pertinence selon moi car il permet d’identifier les contenu qui font partie de tes centres d’intérêts. Le contenu est plus pertinent car il est proposé par ta tribu (pour employer un terme un peu marketing). Par rapport à la question « en quoi sont-ils qualifié pour influer sur MES résultats? ».
Un exemple de mon quotidien de développeur Java: Quand je recherche de l’infos sur une nouvelle feature du langage et que je tombe sur un article de blog ou une page qui la présente et que je vois des +1 de tous les « experts » (que j’ai identifié) et bien je donne plus d’importance à cet article/page. Cela ne veut pas dire que c’est le meilleur ou le plus pertinent. C’est sur, si je vois des +1 « faaabulous » sur marmiton.org, ça ne va pas trop m’influencer mais si c’est des +1 de mon associé là je teste direct la recette car je sais que mon associé est très bon cuistot (attention, j’ai pas dit que t’étais mauvais cuitot hein… juste que j’en sais rien). C’est comme ça que nous fonctionnons.

Sur le fait que Google va pousser ses résultats, je ne suis pas convaincu (où du moins ceux qui sont dans le graphes Google). Je pense qu’il s’agit plus d’affichage que de « ranking ». Je demande une démo qui prouve cela.

Thibaud dit :

@Jérôme
Qu’est-ce qui est effrayant? Le fait que les sites en sache un peu sur toi?

Une question pour toi: tu vas toutes les semaines chez le même épicier: tu crois qu’il en sait pas un peu sur ta vie? Peut-être même que tu va lui raconter. Qu’est-ce qui lui empêche de filer des infos sur toi à son voisin boulanger (chez qui tu vas aussi)? Je sais je l’ai vu faire, le boucher près d’où je bosse nous racontait comment il connaissait bien ses clients (et ce qu’il y gagnait…). Pareil pour le pharmacien, le banquier (c’est le pire) je crois.

Dans les grosses boites il y a un département « connaissance client ». Il font pas ça parce que notre vie les intéressent, il font ça pour mieux vendre. Ben Google il « tente » de faire ça pour mieux proposer du contenu. Et comme j’ai dit dans mon com’ précédent, ça ne me gène pas et j’y crois bien.

Fabien dit :

@Thibaud: Ton point de vue est très intéressant. Je comprends bien les avantages d’un social search. Mais si je reprend tes exemples: si tu suis des experts Java sur Twitter ou G+, l’article sur la nouvelle feature tu l’auras déjà vu passer et même lu. Quel est l’intérêt de le remettre en avant dans ta recherche Google plus générique? Et surtout, ne crains tu pas de passer à côté d’une info plus importante sur un petit blog moins influent qui n’aura récolté aucun +1 ?
Par ailleurs, l’exemple Marmiton (et je te confirme que ce ne serait pas prudent de suivre mes avis culinaires) est aussi très parlant, sauf que si tu cherches la meilleure recette de brownies, les +1 de tes experts Java (s’ils aiment en manger) vont aussi apparaître parmi les résultats et pourtant tu ne peux pas leur faire aussi confiance en cuisine qu’en Java.. Je m’interroge sur le moyen de faire le tri dans ma tribu. Et pourquoi ne pas chercher directement sur Marmiton plutôt que sur Google dans ce cas là?

Pour l’exemple de favoritisme Google dans les résultats, t’as vu la vidéo dont je parle en footnote de l’article, dispo sur le site de l’extension « Focus on the user »? C’est plutôt clair, même si ce n’est qu’une partie de ce que met en place Google, tout doucement.

Thibaud dit :

@Fabien
Effectivement je n’avais pas vu la vidéo qui est édifiante. Mea culpa, je n’ai pas été assez assidu. Je vais la partager sur mon profil G+ tiens pour voir, j’ai quelques Google Fan dans mes cercles… On dirait que Google a succombé à la tentation et que le besoin de réussir leur réseau social était beaucoup plus fort que pour les autres produits

En ce qui concerne le social search, dans un monde idéal où le moteur ne biaise pas les résultats, je dirais que mes « amis » me permettent de faire un 2nd tri (le moteur faisant le 1er) même si les experts Java qui recommandent des recettes de cuisine ne m’apportent pas d’information supplémentaires pour ce 2nd tri dans tous les cas. J’aime bien marmiton, mais parfois je passe par Google pour savoir si il y a pas d’autre sites, c’est pour ça que je ne recherche pas exclusivement dessus.

Thibaud dit :

Du coup je creuse un peu le sujet… Je suis allé voir sur google.com (puisque google.fr n’a pas encore Search Plus Your World). Et par rapport à la vidéo, Google a ajouté le bouton « opt out » permettant de désactiver les « personnal result ».

Je suis tombé aussi sur ce billet de RRW http://www.readwriteweb.com/archives/will_you_drop_google_because_of_search_plus_your_w.php

Le moins qu’on puisse dire c’est que DuckDuckGo profite bien de cette nouvelle fonctionnalité: le moteur est cité très souvent des gens qui parlent de Search Plus Your World

Greg dit :

J’étais vraiment content de découvrir Duckduckgo en alternative à Google. Preuve qu’il y a des concepts intéressants qui ne pensent pas forcément qu’à faire des profits sur notre dos.
Google est un service gratuit donc dans un sens, ça peut faire parti du jeux de se faire fliquer… Pourquoi pas… Après on l’accepte, on ferme les yeux ou on va voir ailleurs !

C’est ce que je suis en train de faire… Aller voir ailleurs ! Duckduckgo est séduisant par sa politique mais après quelques jours d’utilisation, je le trouve quand même moins pertinent que Google. J’ai testé des recherches simples, parfois, c’est pas vraiment ça. Ça me déçoit un peu car j’espérais vraiment trouver dans cette alternative une vraie solution de remplacement.

Puis quand on veut faire une recherche d’image ou de maps, en dehors de Bing qui n’est pas forcément mieux que Google, y’a plus grand chose !

Je vais essayer de quitter Google pour mon compte et les services tiers, mais pour la recherche, c’est assez difficile de s’en passer je trouve ! J’aimerais tellement que Duckduckgo ai un niveau un cran au dessus ! À suivre…

Jerome dit :

Je partage assez l’avis de Greg.
j’ajoute un autre problème, que je rencontre avec DDG : je ferme mon navigateur en nettoyant toujours mes données de navigation. Du coup mes préférences DDG ne sont pas conservées. Or DDG cherche par défaut sur le contenu américain. Ce n’est pas très pratique, pour moi…
:-(

Fabien dit :

@Greg (et @Jérôme aussi): Je suis d’accord avec toi. Parfois DDG ne me présente pas les résultats attendus: j’estime à 1 recherche sur 4 le taux d’échec. Pour moi, c’est acceptable, et parfois en affinant mes critères de recherche, je m’en sors. Quoi qu’il en soit, ça ne remet pas en cause mon utilisation « par défaut » de DDG, et lorsque je souhaite malgré tout effectuer une recherche sur Google, il me suffit de taper dans l’Omnibar « g ma_recherche ». Certes, on en revient au point de départ, mais c’est un bon compromis et je pense qu’il faut laisser une chance à DDG de s’améliorer.

@Jérôme: Espèce de psychopathe! Si t’arrêtais les sites de pr0n, t’aurais pas besoin d’effacer le cache à chaque fois. Toutefois, comme je suis bon et généreux, j’ai une solution pour toi: dans les paramètres d’Omnibar quand tu ajoutes le moteur DDG, plutôt que de mettre « http://duckduckgo.com/?q={searchTerms} », tu mets « http://duckduckgo.com/?q={searchTerms}&kl=fr-fr » et hop, ça recherchera à chaque fois en français.
Mieux encore, si tu précises d’autres paramètres dans tes préférences DDG, il te suffit de récupérer la liste complète de paramètres sous forme d’URL indiqués tout en bas de la page https://duckduckgo.com/settings.html dans la partie « Load/Reset Settings » et d’adapter ton Omnibar comme indiqué ci-dessus.

Greg dit :

@Fabien > Allé, je redonne une chance à ce petit canard mais c’est parce que je l’aime bien ! Mais je m’aperçois dans mes démarches de quitter Google que l’on ne peut pas s’en passer à 100% ! Y’a toujours un truc qui sera utile comme les traductions, parfois son moteur de recherche ! Je me suis configuré plein de recherches personnalisées via AlfredApp (une tuerie ce soft) et je me suis aperçu que je préférais Bing pour les maps et images ! C’est peut être remplacer la peste par le choléra mais au moins, je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier !

Fabien dit :

@Greg: Un jour, faudra vraiment que je m’attaque à Alfred. Mais ça m’emmerde de devoir le « configurer » ou d’apprendre à m’en servir pour qu’il réponde à mes attentes…
J’ai moi aussi quelques problèmes pour remplacer certains services Google: Translate et Maps en font partie, avec Reader. Images, je ne m’en sers pratiquement jamais, ça ne me manquera pas.
Concernant l’alternative Bing, pourquoi pas, en attendant de trouver mieux….

Greg dit :

@Fabien: Ça vaut le coup de s’y mettre à Alfred, c’est l’histoire de 2/3 heures pour le comprendre et le configurer et après, on ne peut plus s’en passer ! Je suis en train d’écrire un billet sur son cas d’ailleurs… À venir dans les prochains jours ;-)

C’est pas qu’un simple lanceur d’applis, c’est plus un larbin pour ton mac ! Il te fait économiser plein de clics et de touches !

Jerome dit :

@Greg : je viens de découvrir ton blog et donc ton billet sur Alfred qu’en effet je n’utilise pas à 10% de ses possibilités. Très instructif merci !

@Fabien : je te cr*tte ! je fais ce que je veux de mon ordi. Je ne vais d’ailleurs pas sur les sites que tu évoques. Je m’intéresse plutôt, en tant qu’écolo, à la façon de toujours mieux organiser notre développement durex, euh… durable, en s’efforçant de trouver des manières de limiter la croissance démographique par des pratiques responsables, qui en plus tiennent chaud en ces temps de frimas…
Merci pour tes instructions, pour ce qui est de DDG. Je fais tout de suite les réglages.

[…] Je vous propose d’aller faire un tout sur le petit tuto sur DuckDuckGo […]

[…] C’est là, selon moi, le cœur du problème de cette direction du “tout social forcé” que prend Google. Twitter et Facebook répondent déjà à ce besoin. Si je vais sur Google Search, c’est pour trouver autre chose qu’un vase clos. Si Google n’est plus en mesure de m’ouvrir à l’ensemble du web pour ne m’en présenter qu’une simple fenêtre réduite à ses intérêts au lieu des miens, d’autres le feront à sa place. […]

zelfs website dit :

Thank you for every other informative website. Where else may just I get that type of info written in such
an ideal means? I have a venture that I’m simply now running on, and
I have been on the look out for such information.

Ajouter un commentaire

Return button